La session des jeunes approche à grands pas et il est l’heure des inscriptions (La Session des jeunes se déroulera le 21 mars 2019). Voici une courte présentation des différents thèmes de cette année :

(L’inscription se trouve au fond de la page)

Délai d’inscription : 13 mars 2019

Thème 1 :Quel soutien pour l’aventure des études hors-canton?

Le Valais n’est pas un canton universitaire. Conséquences : de plus en plus de jeunes doivent partir étudier dans d’autres cantons de Suisse. Entre le déplacement, le logement, la nourriture et les frais scolaires, l’étudiant doit faire face à de nombreux coûts. Le canton offre déjà des aides financières, mais malgré tout, il semblerait que celles-ci soient insuffisantes ce qui entraînerait une fuite des cerveaux.

Les intervenants pour ce thème sont:
Hélène Gapany Savioz, adjointe au Service des hautes écoles de l’État du Valais
Gérald Pralong, chef de la section bourses et prêts d’études

Thème 2 : Quel avenir pour le vote?

Dans notre société interconnectée et en constante évolution, s’il y a bien un quelque chose qui ne se développe pas, c’est notre façon de voter. Pourtantcertains cantons innovent et proposent de nouvelles avancées (vote des étrangers, vote à 16 ans, vote électronique). A l’heure où notre participation démocratique ne cesse de baisser, quel est l’avenir du vote en Valais ?

Les intervenants pour ce thèmes seront:
Johan Rochel, président d’appel citoyen et docteur en éthique
Florence Bettschart-Narbel, députée au Grand Conseil vaudois et conseillère communale à Lausanne
Sera Pantillon, députée au Grand-Conseil neuchâtelois

Thème 3 : Mobilité: Un Valais qui ne roule pas?

En termes de mobilité, le Valais fait figure de mauvais élève au niveau national. En effet, 25.3% du réseau routier cantonal est jugé en mauvais état et nécessite d’être rénové. Des investissements et un plan d’action sont prévu et complètent quelques projets innovants qui sont actuellement en phase de test dans notre canton. Mais est-ce suffisant ? 

Les intervenants pour ce thème seront:
Yves marclay, Directeur de RegionAlps
Vincent Pellisier, ingénieur cantonal

Thème 4 : Haut et Bas Valais : une meilleure cohabitation

Haut et bas Valais vers une meilleure cohabitation? Alors que la majorité évoque la chance extraordinaire qu’a le Valais d’être un canton billingue et que ses deux parties, Haut et Bas Valais devraient représenter une force, certaines voix s’élèvent pourtant en affirmant que le clivage Haut et Bas devient de plus en plus marqué. Alors que faire pour réussir a réunir ces deux parties pour une meilleure cohabitation ?

Les intervenants pour ce thème seront:
Thomas Burgener, ancien Conseiller d’État
Gerhard Schmidt, recteur du collège Spiritus Sanctus de Brig

Pour t’inscrire, il te suffit de remplir le formulaire ci-dessous :

L’État du Valais donne congé à l’ensemble des étudiants inscrits et présents lors de la Session des Jeunes.